Dans quelles situations opter pour un sablage de façade ?

sablage de façade

Le sablage de façade est une solution pour déloger la saleté d’une façade encrassée. C’est une technique qui implique la protection des ouvertures, des éclairages et tout ce qui se trouve près de la façade. Lisez ici l’essentiel sur le sablage de façade.

Qu’est-ce que le sablage de façade ?

Le sablage de façade est une méthode de ravalement de façade. Elle consiste en une projection de matière granuleuse telle que le sable, des graviers, des perles de verre. Ces matières sont projetées sur le mur extérieur à forte pression pour désincruster la saleté tenace. Il est important de signaler que pour des raisons de santé, le sable de quartz est interdit d’utilisation.

Le sablage mouillé et le sablage sec sont les deux méthodes de sablage qui existe. Par ailleurs, lorsqu’on réalise un sablage de façade ou qu’on prévoit de l’effectuer, il faut faire attention à de nombreux facteurs.

La forme des grains, sa taille, sa dureté et la pression utilisée sont à prendre en compte. Si tous ces paramètres ne sont pas maîtrisés, la façade va en pâtir. En effet, cette méthode est très abrasive, et donc particulièrement agressive, et pourraient décaper la façade en cas de faux pas. Or, il faut juste la nettoyer, alors il serait préférable de faire appel à un professionnel qui maîtrise parfaitement cette technique de nettoyage de façade. Pour cela, castermanronald.be vous propose ses services.

Quand utiliser le sablage de façade ?

Le sablage de façade s’utilise notamment pour les saletés très tenaces, gravées dans le mur. On compte parmi ces saletés tenaces, les graffitis, les anciennes couches de peinture. Toutefois, sachez que le sablage de façade n’est pas une méthode à utiliser sur tous les types de murs extérieurs. Ils doivent être effectués en matériaux durs tels que les parpaings, le ciment ou la brique dure.

Les matériaux fragiles ou poreux ne doivent pas être rapprochés à un sablage de façade au risque de finir en miettes, ou gravement altérés. Il est aussi important que la façade soit en bon état. Un sablage de surface est si agressif qu’une infirme fissure peut drastiquement s’aggraver. Il faudra donc dédommager le mur avant tout ravalement de façade. Il faudra également réparer les joints s’ils sont en pénible état.

En ce qui concerne les murs nécessitant une méthode plus douce, il existe la nébulisation, qui est une technique similaire. Ce procédé fait usage des grains de sable plus fins, et souvent associés à la brume d’eau pour attendrir le traitement. Cela s’effectue avec une pression moins forte.

Les précautions avant de réaliser un sablage de façade

Pour réaliser le sablage de façade il faut prendre en compte plusieurs paramètres.

Protection des environs

Il s’agit de protéger les volets, fenêtres, châssis de votre habitation. Cette technique est très agressive, il serait dommage d’endommager vos châssis. C’est donc une phase très importante. Ils peuvent être protégés avec des bâches résistantes. Faites de même avec les luminaires extérieures, le sol, les plantations proches.

Montage de l’échafaudage

Pour éviter tout accident, veillez à ce qu’il soit bien stable. A tout cela s’ajoute le choix de la technique. Il faudra en effet choisir entre l’hydrosablage ou le sablage sec. Toutefois, noter que le sablage sec est plus abrasif que l’hydrosablage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *